« Vrais classiques »

Le 31e festival anticipe en 2019 l’importante commémoration Beethoven s’annonçant en 2020 pour le 250e anniversaire du compositeur, qu’il met ici en perspective avec toute l’esthétique classique dont il représente à la fois un point culminant et une mutation.

L e programme prélude ainsi à cet anniversaire en explorant la période qui le précède dans l’histoire de la musique, en particulier bien sûr autour de Mozart et de Haydn, mais aussi en interrogeant à travers les époques plus modernes la notion de chef-d’œuvre classique : celle qui caractérise désormais aussi bien la Symphonie fantastique de 1830 que le Bolero de 1928, la Symphonie « inachevée » de Schubert que le Concerto pour piano n°2 de Prokofiev ou Iberia de Claude Debussy.

Du XVIIIe au XXe siècle, le « vrai classique » est, pour reprendre Sainte-Beuve, celui « qui a parlé à tous dans un style à lui et qui se trouve aussi celui de tout le monde, aisément contemporain de tous les âges. »
C’est aussi celui qui, selon Ionesco, renouvelle l’expression « d’archétypes immuables », dont l’inouï spectacle de clôture illustre la permanence, malgré sa démesure iconoclaste qu’il était tentant de mettre en scène pour conclure.

Les plus grands artistes servent ici ce projet, au fil de la dizaine de concerts alternant musique symphonique, récital et musique de chambre dans les lieux les plus adaptés, à Laon mais aussi, pour trois événements, à la Cité de la musique et de la danse de Soissons devenue un partenaire essentiel et fidèle.

Ces passerelles favorisent en l’occurrence d’ambitieuses réalisations, telle l’intégrale des concertos pour violon de Mozart ou celle des trios avec piano de Beethoven, précédant et accompagnant la série des 9 symphonies de Beethoven proposée par la Cité de la musique au cours du premier semestre 2020, en coréalisation avec l’Adama*.

Abordant sa quatrième décennie, le Festival de Laon confirme et consolide son projet de conjuguer une ambition artistique élevée, une profonde implantation territoriale et un souci aigu de démocratisation culturelle, en lien étroit avec le projet musical départemental.

*Association pour le Développement des Activités Musicales dans l’Aisne

Laon, ville d’art et d’histoire, accueille toujours avec plaisir le Festival de musique organisé avec l’ADAMA*. La culture tient une place capitale dans notre cité historique. La musique s’épanouit à merveille au cœur de nos pierres ancestrales. Les mélomanes ne s’y trompent pas, ils se pressent sur les pavés pour profiter d’un programme de concerts toujours exceptionnel. Merci au Conseil départemental, aux artistes, à l’ensemble des sponsors et à toutes celles et ceux qui, dans les coulisses, œuvrent au succès de cette 31e édition du Festival de musique de Laon.

Eric Delhaye

Maire de Laon – Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon

En se consacrant aux répertoires classiques, romantiques et modernes, le Festival de Laon constitue à l’automne, en termes de calendrier et de programme, une manifestation complémentaire du Festival de musique ancienne et baroque de l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache. Le Conseil départemental de l’Aisne est le premier partenaire de ces deux grands rendez-vous artistiques et affirme ainsi sa place aux côtés des acteurs culturels du territoire.

Nicolas Fricoteaux

Président du Conseil départemental de l’Aisne

L’édition 2019 du Festival de Laon confirme et amplifie sa relation privilégiée établie avec la Cité de la musique et de la danse de Soissons, sous l’impulsion de l’Adama * qui en coordonne les projets communs. Ces convergences sont un gage de succès et de rayonnement des actions bien au-delà du périmètre départemental, portées par une ambition et une exigence qu’illustre à nouveau ici le prestige des artistes invités.

François Rampelberg

Vice-Président du Conseil départemental de l’Aisne – Chargé de la culture, mémoire et patrimoine – Président de l’ADAMA

  • Ministère de la culture
  • Région Hauts de France
  • Conseil départemental de l'Aisne - ADAMA
  • Ville de Laon
  • Communauté d'Agglomération du Soissonnais
  • Cité de la Musique et de la Danse GrandSoissons
  • Festival musique de Laon
  • Groupe Caille
  • Équinoxes, agence digitale à Reims et Soissons
  • France 3 région Hauts-de-France
  • L'Union
  • Télérama
  • France Musique
  • Caisse des dépôts
  • Fondation Crédit Agricole du Nord-Est
RÉSERVATION